top of page

Peut-on faire la sieste au travail ?

Chronique su mardi 29 novembre sur France Bleu Isère


Dans notre dernière chronique, nous avons vanté les bienfaits de la sieste sur la santé. Mais beaucoup de personnes sont au travail à l’heure où nous devrions prendre cette pause. Que dit la loi à ce sujet ?


Il n’existe pas de textes qui réglemente spécifiquement la sieste au travail. Le code du travail n’interdit pas cette pratique. En conséquence, vous ne pouvez pas être réprimandés par votre employeur pour avoir fait un petit « somme » durant votre pause légale.

A contrario, on ne peut pas non plus obliger les collaborateurs à faire une sieste au travail. Cela doit rester une option pour les employés.

Eddy vous pourriez par exemple prendre un repos mérité sur uns des magnifiques canapés bleus de la station.

Mieux encore, nous avons la chance d’être dans une région où la nature est omniprésente alors, rien de tel qu’une petite "ronflette" en plein air… Quand le temps le permet bien sûr !


Alors comment mettre en place la sieste au travail ? Tout d’abord, il faut préciser qu’une sieste au travail c’est 10 à 20 minutes maximum. Pas question de s’attarder plus d’une dans les bras de Morphée. Si votre employeur ne l’a pas prévu vous pouvez jouer les francs-tireurs. Rien ne vous empêche de les prendre sur votre pause repas. A condition bien sûr de ne pas déranger votre entourage.

En revanche s ’il s’agit d’un projet d’entreprise la procédure est un peu plus fastidieuse. • L’employeur doit tout d’abord identifier les besoins réels des employés. • Ensuite mettre en place une politique en matière de sieste en fixant les règles et règlements de la pratique. • Puis il faut informer les salariés sur les avantages de la sieste et, pour finir, leur mettre à disposition un espace dédié ou simplement autoriser le petit somme au bureau.


En parlant des avantages de la sieste que peut en attendre concrètement le chef d’entreprise ? Sur ce point, toutes les études sont unanimes. Une sieste quotidienne de 10 à 20 minutes

améliore la vigilance et la concentration,

• réduit le stress et l’anxiété,

• augmente les niveaux d’énergie,

• stimule la créativité,

• booste la mémoire et les fonctions cognitives.

C’est que du bonus pour l’entreprise !


Cela pousse-t-il les entreprises à s’engager et qu’en est-il dans les autres pays?

Les demandes sont de plus en plus nombreuses, notamment chez les jeunes cadres et la pratique se développe assez vite en France. Mais nous sommes loin d’être leader en la matière.


En Espagne, la « sieste » est une tradition de longue date. Il est courant que les entreprises ferment quelques heures l’après-midi pour que les employés puissent rentrer chez eux et faire une sieste. Aux Etats-Unis de plus en plus de sociétés offrent à leurs employés la possibilité de faire une courte sieste pendant la journée. Et au Japon, dormir au travail est considéré comme un signe de dévouement.


Pour terminer, je ne me lasse pas de cette répartie sur la sieste tirée d’Astérix en Corse : Un romain libère de prison Ocatarinetabellatchitchix .

Voici le dialogue avec Eddy dans le rôle du romain :


– Hé ! Ho ! Pars ! Tu es libre !

– Après la sieste.

- Comment après la sieste ?!

– Il est tard, romain. Si je fais pas la sieste maintenant, je n'aurai pas le temps de la faire avant de dormir.

1 vue

Kommentare


bottom of page